SAS passe bien pour eux !

 

 

Nous avons interviewé des anciens du sas afin qu’elles puissent témoigner

de leurs expériences :  l’objectif de cette rubrique est de montrer que ça marche

et de donner envie aux jeunes de faire cette formation.

Bonjour, je m’appelle Hélène et je faisais partie du SAS n°1

Qu’est ce que le SAS vous a apporté ?
Le SAS m'a apporté la découverte de différents métiers, dont le mien  et m'a apporté beaucoup de savoir : il y a d’autres personnes, d’autre jeunes comme moi, je me suis rendue compte que finalement je n'étais pas seule et qu'on peut être accompagné.

Quel est votre métier ?
Je viens de terminer mes études de métreuse, métreur en bâtiment, je fais les dessins des maisons, je les crée, je les rénove et je présente le projet à un client pour le vendre.

Qu’attendiez vous du SAS ?
Au début comme je ne savais pas ce que c’était, j’attendais surtout un petit boulot, histoire d’avoir de l’argent tous les mois comme tout le monde je crois, et finalement je suis tombée amoureuse d’un métier beaucoup plus grand que ça.

Est-ce que c’était à la hauteur de vos espérances ?
C’était plus grand !
 
Pourquoi vouliez-vous faire partie du S.A.S ?
A la base, honnêtement, je ne voulais pas, parce que je croyais que ça n'allait pas m’apporter et finalement quand je suis rentrée là dedans, on s'est tous lancés avec mon groupe tout de suite, et on était soudés, et je suis allée dedans à fond.

Comment s'est passé le déroulement de votre parcours au S.A.S ?  
Bien. Il y a eu des hauts et des bas comme partout je crois, mais tout s'est très bien déroulé dans l'ensemble.

Qu’est-ce que vous conseilleriez aux jeunes demandeurs d’emploi ?
Je leur conseille de ne pas lâcher l’affaire, qu’il y a pleins de possibilités partout, il ne faut jamais baisser les bras, il faut chercher partout, se renseigner et chercher les soutiens là où il peut y en avoir, moi j’ai trouvé grâce à la Mission Locale.

Si vous vous projetiez dans l’avenir où vous verriez-vous dans votre projet professionnel ?
Dans l’avenir je me verrais dans un bureau d’étude en train de créer des projets de réhabilitation de l’habitat, j’aimerais bien travailler dans le domaine du handicap, en réhabilitant des maisons pour aider les handicapés à se déplacer dans leur propre maison, et pouvoir être à l'aise enfin chez eux.

Qu’est ce qui vous a le plus plu dans ce métier de métreur ?
Tout, de savoir comment les choses sont faites, de les faire moi-même, de connaître pleins de choses et de rencontrer beaucoup de gens qui pensent de manières différentes, qui peuvent apporter d'autres regards sur le projet que l’on crée.

Stéphanie D

 

 

Quel est votre parcours scolaire/professionnel avant d’intégrer le SAS ?

J’ai un BAC STG Marketing que j’ai obtenu en Guadeloupe, une formation de secrétaire médicale que j’ai faite à Limoges et j’ai travaillé 3 ans comme secrétaire médicale.

 

Qui vous a orienté vers le SAS ?

Ma conseillère mission locale.

 

Pourquoi avoir intégré le SAS ? Quelles étaient vos motivations ?

Parce que je ne trouvais pas de travail en tant que secrétaire médicale, aussi par curiosité et pour y découvrir

plusieurs métiers.

 

Est-ce que le fonctionnement du SAS vous convenait ?

Oui le fonctionnement du SAS me convenait tout à fait.

 

Votre attitude a t-elle changé suite à cette expérience ?

Non car j’étais déjà une personne décontractée, j’aimais bien prendre la parole, je n’étais pas timide je laissais donc plus la place aux autres mais ça m’a tout de même permis d’aller de l’avant davantage et d’être encore plus ouverte.

 

Avec le recul, que conseillerez-vous aux jeunes ?

D’optimiser la période scolaire, de continuer à apprendre des choses et de ne pas quitter l’école même si on n’a pas de diplôme.

 

Que le Sas vous a t-il apporté ?

Il m’a permis de créer des liens avec les personnes et d’acquérir des connaissances grâce aux stages « 5 jeunes/5 entreprises» et dans les métiers de : Moniteur-Educateur /AMP (stage de deux semaines) / Télé opérateur (stage d’une semaine). Aujourd'hui je suis en emploi d'avenir en qualité d'assistante des ressources humaines.